LES VÉHICULES À L’HYDROGÈNE

Les véhicules de transport fonctionnant à l’hydrogène terminent leur voyage dans des conditions thermo-hydrauliques loin d’être optimales.

Les véhicules à hydrogène utilisent principalement des technologies de piles à combustible qui reposent sur du GH2 comprimé stocké dans des récipients composites à haute pression. Les véhicules électriques à pile à combustible utilisant l’hydrogène gazeux sont suffisants pour les petites distances et la mobilité urbaine.

Néanmoins, l’hydrogène liquide devrait répondre à une demande croissante des transports intensifs ou à longue distance. Les moteurs à hydrogène fonctionnant avec des piles à combustible sont compatibles avec le stockage d’hydrogène liquide à bord, nécessitant simplement une conversion de l’état liquide à l’état gazeux grâce à la synergie des composants.

Absolut Hydrogen est capable de concevoir des solutions technologiques efficaces pour tous les véhicules : camions, avions, trains, etc

TRANSPORT DE MARCHANDISES ET TRANSPORTS INTENSIFS

Une solution pour chaque transport

PILE À COMBUSTIBLE HYDROGÈNE

Les véhicules électriques à piles à hydrogène (FCEV) utilisent l’électricité pour alimenter un moteur électrique.

Le système de propulsion est alimenté par de l’hydrogène converti en électricité par une pile à combustible. Contrairement aux véhicules conventionnels équipés de moteurs à combustion interne, les piles à combustible à hydrogène ne produisent pas d’émissions nocives, mais uniquement de la chaleur et de l’eau.

Dans une pile à combustible à hydrogène, les molécules d’hydrogène sous forme gazeuse sont séparées par un catalyseur. Les protons et les électrons prennent des chemins séparés et les électrons génèrent un flux d’électricité.

La puissance générée par une pile à combustible dépend de divers facteurs, dont le type de pile, sa taille, la température de fonctionnement et la pression du gaz à l’entrée de la pile.

La plupart des transports fonctionnant à l’hydrogène avec des piles à combustible utilisent la technologie des membranes électrolytiques polymères (PEM), qui utilise l’acide perfluoro-sulfonique comme électrolyte. Néanmoins. La pile à combustible à carbonate fondu (MCFC) produit davantage d’électricité, mais sa température de fonctionnement d’environ 650 °C n’est ni fiable ni sûre pour les véhicules électriques.

mobility-hydrogen-powered-transport-hydrogen-fuel-cell-1.jpg